À propos

Bram Poldervaart et Michiel van den Bergh

Mark Jones

Back-end Developer

Far far away, behind the word mountains, far from the countries Vokalia and Consonantia, there live the blind texts. Separated they live in Bookmarksgrove right at the coast of the Semantics, a large language ocean. A small river named Duden flows by their place and supplies it with the necessary regelialia. It is a paradisematic country, in which roasted parts of sentences fly into your mouth.

Bram est né et a grandi à Brielle. À 19 ans, il s’installe à Amsterdam où il étudie la langue et la littérature françaises à l’université d’Amsterdam. Il a interrompu ses études pendant deux ans pour travailler dans une agence de voyage à Londres. Il s’est ensuite installé à Florence où il a étudié l’italien et rédigé sa thèse de doctorat. De retour à Amsterdam, Bram travaille au British Language Training Centre, où il met en place le département néerlandais et donne des cours de langue. Il se concentre de plus en plus sur l’élaboration de matériel pédagogique et finit par rédiger, avec un collègue, une série de méthodes d’enseignement pour Wolters Noordhoff et Malmberg. En 1992, il s’installe dans le sud de la France où il travaille comme interprète et traducteur. Il a notamment accompagné des délégations néerlandaises en visite de travail dans le domaine de l’urbanisme à Marseille. En 2010, il est retourné dans sa ville natale, où il est désormais actif dans la vie culturelle. Il y participe à l’organisation de festivals et redonne vie à une vieille tradition, la Brielse maskerade.

Pendant son temps libre, il a beaucoup voyagé, notamment en Russie, en Chine et en Afrique. Il est fasciné par les autres cultures et les autres langues. L’Afrique est sa grande passion. Il y a deux ans, au Sénégal, il est entré en contact avec le responsable du conseil des parents d’élèves d’une école secondaire. Avec Michiel van den Bergh, il a lancé une campagne de soutien financier à l’école, qui a abouti à la création de la fondation actuelle.

Michiel est né à Amsterdam. Il y grandit également et, après le divorce de ses parents, déménage avec sa mère et ses sœurs à Haarlem. À 18 ans, il retourne à Amsterdam et commence des études de philosophie à l’université d’Amsterdam. Après trois ans, il interrompt ses études de philosophie pour créer, avec un groupe d’amis, la discothèque et la boîte de nuit Mazzo à Amsterdam, qu’il dirige pendant plus de dix ans. Il s’est ainsi impliqué dans le monde artistique international et a fait la connaissance de nombreux artistes internationaux.

Michiel a un fils d’une relation précédente et a rencontré en 1990 sa partenaire actuelle, Iris, qui avait déjà une fille et avec laquelle il a commencé à vivre dans une famille recomposée. Sa grande fascination pour la philosophie l’a conduit à reprendre ses études et à obtenir son diplôme en 2011.

Son amour pour l’Afrique est né lors d’un voyage dans le nord du Kenya. À partir de ce moment, il entreprendra de nombreux autres voyages à travers l’Afrique du Nord et de l’Ouest. En 1990, il rencontre Bram Poldervaart, avec qui il devient ami et avec qui il partage sa passion pour l’Afrique. Ensemble, ils ont entrepris plusieurs voyages en Afrique de l’Ouest. Au printemps 2016, ils étaient ensemble à Cap Skirring, au sud du Sénégal, où ils sont entrés en contact avec le responsable du conseil des parents d’élèves d’un collège. Ils ont été touchés par les besoins de l’école et l’enthousiasme des élèves et ont décidé de faire quelque chose. Dans un premier temps, ils ont collecté des fonds par le biais d’une action privée auprès d’amis et de connaissances. Grâce à cette action, ils ont récolté suffisamment d’argent pour installer l’électricité et l’eau courante dans le bâtiment de l’école, et ils ont pu acheter du matériel pédagogique et des manuels scolaires. Et leur idéal s’est réalisé, celui d’enseigner eux-mêmes à l’école.